Beauvillain's Eleven

Les textes

Les auteurs

Les éditeurs à compte d'éditeur

Les sites d'auto édition (édition à compte d'auteur)

La publication

Les droits

Les réprésentations

Le reste du monde

A propos du site

Contact

 

L'imprévu

proposé par

Eric Beauvillain

dans le cadre de

Le Proscenium's Eleven

Madame et messieurs, bienvenus sur le Proscenium.

Tout le monde a dîné ?
Bien.

Tout le monde est sobre ?
Pratiquement.

Bon, avant qu’on commence, personne n’est encore pieds et poings liés.

Ce que je vais vous proposer est à la fois extrêmement lucratif et extrêmement risqué (*).
Cela dit si jamais ce n’est pas votre marque de vodka préférée, profitez du buffet à volonté et reprenez le premier avion.
Sans rancune.
Sinon, venez avec moi.

Madame et messieurs, les salles de spectacles et les artistes, autrement connus comme « Les Troupes de Théâtre ». Et nous allons leur écrire une pièce. Chacun.

Très bien, les mauvaises nouvelles en premier. Les troupes ont des goûts très variés et des exigences personnelles et différentes.

Premièrement : nous devons proposer des textes de qualité car elles demandent bien plus qu’un sourire. C’est là qu’arrive la complication : il ne faudra pas céder à la facilité mais viser l’excellence.

Deuxièmement : il y aura un thème. Celui-ci sera « Imprévu ». Qu’il soit le point de départ de la pièce, sa chute ou un moteur à l’intérieur pour faire basculer le tout, le texte devra comporter un imprévu. Des questions ?

Non, vous êtes libre de le mettre où vous voulez tant qu’il y a un imprévu. Quelqu’un d’autre ?

Oui, il peut avoir l’importance que vous souhaitez mais il vaut mieux que ce soit un bel imprévu qui surprenne tout le monde…

Bien. Chacun aura sa place dans le recueil. A part égale. Quinze minutes de texte chacun maximum, aucune limite de personnage ou de lieu. Pas d’autre contrainte quant au sujet, répliques ou accessoires.

Première tâche : se trouver un sujet.
Seconde tâche : l’écrire.
Troisième tâche : le rendre pour le 30 juin au plus tard.

Après quoi, nous le publierons sur le Proscenium. Merci à vous.

(texte librement inspiré d’Ocean’s Eleven)

(*) ce n’est pas vrai : si c’était lucratif, ça se saurait et aucun auteur ne sera blessé pendant l’écriture.

Les complices d'Eric Beauvillain :

  1. Philippe ABSOUS : Nolliuoc Esiab
  2. Eric BEAUVILLAIN : Bande originale
  3. Eric DI DONFRANCESCO : Docteur Clown
  4. Georges FLOQUET : L'imprévu sonne toujours 3 fois
  5. Pascal MARTIN : Et Dieu créa le monde en six jours, quoique...
  6. Isabelle OHEIX : Rencontre du deuxième type
  7. Bernard PHILIPPE : Je m'appelle comment ?
  8. Fred VALLADARES : Jouer n'est pas joué

Le recueil de textes