La patinoire à poux et le mouchodrome
de
Jean-Luc PECQUEUR

Les textes

Les auteurs

Les éditeurs à compte d'éditeur

Les sites d'auto édition (édition à compte d'auteur)

La publication

Les droits

Les réprésentations

Le reste du monde

A propos du site

Contact

 


GenreComédie délirante
PublicTout public
TroupeAdultes et/ou adolescents
ThèmesCohabitation, Déménagement, Idées reçues
Durée45 minutes
Distribution(s)1H 5Fe    
Explications
Distribution modulableNon
Distribution alternativeOui sur demande
VersifiéNon
Jouable par des enfantsNon
Jouable par des adosOui
Jouable en plein airNon
CostumeContemporain
DécorContemporain. Une entrée d'appartement donnant sur séjour
Niveau de langueC1 - Autonome
Explications
SynopsisChez nos amis du Canada, on ne parle pas de mouchodrome, comme chez nous, en France, pour désigner un monsieur dépourvu de cheveux sur le crâne, mais plutôt de patinoire à poux. C'est un exemple. Quant aux « poulets français » ils deviennent des « cochons canadiens ». Alors parfois, quand des Canadiens parlent avec des Français, ça prête à confusion'
L'histoire ' Elles s'entendent toutes très bien ces personnes. Le seul petit souci, c'est Jeanne qui est somnambule. C'est quelquefois gênant. Voire désagréable...
Elles ont prévu, comme chaque premier jeudi du mois, de se retrouver chez Claire, pour préparer leur fête de la « sainte Goulwena ». Goulwena, comme chacun le sait (enfin presque) est, prétendument, la sainte patronne de ceux qui ont des amis outre Atlantique en France et vice versa. Et même si ce n'est pas très vrai, elles ont décidé que ce serait quand même vrai. Et ça marche !
Par contre, c'est la première fois qu'elles se retrouvent dans ce tout nouvel appartement qu'occupe Claire, puisqu'elle vient juste d'y emménager. Appartement qui, il est important de le préciser était, récemment encore, celui de Jeanne qui, elle, est partie habiter dans celui qui se trouve juste en face et sur le même pallier. Mais non, ce n'est pas compliqué ! Vous constaterez rapidement pourquoi.
Jeanne semblerait avoir des pertes de mémoire. Et, de fait, lors de ses séances de somnambulisme, il n'est pas rare du tout qu'elle débarque à l'improviste et fasse n'importe quoi chez Claire !
Nous avons Juliette, venue de France et de sa région de Normandie, qui vient juste de rejoindre le groupe. Il arrive parfois à Juliette qu'elle ne comprenne pas bien toutes ces expressions canadiennes
Droits d'auteur pour les représentationsSACD
Site de l'auteurhttps://jean-luc-pecqueur.monsite-orange.fr/
Commentaire de l'auteurOn ne parle plus de jeux de mots mais d'ambiguïté entre les expressions. Aille, ça délire grave ! ! !
Publication sur le site28/09/2021
Le texteTélécharger le texte
Contacter l'auteurpierrepierre1@orange.fr
ou
Formulaire de contact de l'auteur
L'autorisationDemander l'autorisation à l'auteur
ou
Demande d'autorisation en ligne sur le site de la SACD pour les amateurs
ou
Demande d'autorisation en ligne sur le site de la SACD pour les professionnels

 

Les textes du même genre (Comédie délirante)

Les textes sur le même thème (Cohabitation, Déménagement, Idées reçues)

Les textes du même auteur (Jean-Luc PECQUEUR)