Les textes et les recueils de théâtre de
Xavier DAUDET

Les textes

Les auteurs

Les éditeurs à compte d'éditeur

Les sites d'auto édition (édition à compte d'auteur)

La publication

Les droits

Les réprésentations

Le reste du monde

A propos du site

Contact

 

33 créations (70 représentations) par des troupes d'amateurs

4 texte(s) disponible(s)

TitreAuteurGenreThèmesDuréeDistributionsSynopsis
La chaussure de Vair

Trilogie des enfants 2/3

18 création(s)
Xavier DAUDETConte théâtraliséAmours contrariés
Chaussure
Rencontre amoureuse
206E
Un balayeur de théâtre rencontre Cendrillon, Blanche Neige et La Belle au bois dormant (en chair et en os).
Elles se plaignent toutes les trois de leur prince... Elles tendent un piège au prince de Cendrillon parce qu'elles en croquent pour le balayeur.
Le Petit Chaperon et l'Ogre

Trilogie des enfants 1/3

6 création(s)
Xavier DAUDETConte théâtraliséComplot
Culpabilité
Destin
207E
Le Loup en a marre d'être méchant alors il déprime.
Le Petit Chaperon Rouge essaie de lui remonter le moral.
Soudain, l'Ogre apparaît et se charge d'aider le Loup à  aller mieux.
Les Gamons et les Bidelles

2 création(s)
Xavier DAUDETConte philosophique et poétiqueAltérité
Guerre
Tolérance
4030E


Distribution Modulable
Les Gamons et les Bidelles sont deux peuples ennemis. Les Gamons sont rustres et les Bidelles un peu bobos, mais les premiers se désaltèrent délicatement alors que les seconds sont de véritables goinfres.
Puisque tout semble les opposer, ils vont se déclarer la guerre. Un Spectateur s'en mêlera, l'Arbitre aura du mal à garder le contrôle... Finalement, parce qu'ils ont besoin les uns d...
Quoi de neuf doctoresse ?

Trilogie des enfants 3/3

7 création(s)
Xavier DAUDETConteAnimaux
Imaginaire
Médecine
207E


Distribution Modulable
Dans son cabinet, une doctoresse voit débarquer des personnages de contes de fées (La Belle au bois dormant, le Loup, l'Ogre, le Chat Botté...) qu'elle doit soigner. L'imaginaire la rebute mais elle fait confiance à  son infirmière qui est très à  l'aise dans le merveilleux. La doctoresse finira pas regretter d'avoir été trop matérialiste.