La farce de Dame Bertille
de
Eric GARANDEAU

Les textes

Les auteurs

Les éditeurs à compte d'éditeur

Les sites d'auto édition (édition à compte d'auteur)

La publication

Les droits

Les réprésentations

Le reste du monde

A propos du site

Contact

 


Sous-TitreUn vaudeville médiéval
GenreComédie délirante
PublicTout public
TroupeAdultes et/ou adolescents
ThèmesAdult√®re, Intrigue, Jalousie
Durée90 minutes
Distribution(s)4H 1Fe 1G    
Explications
Distribution modulableNon
VersifiéNon
Jouable par des enfantsNon
Jouable par des adosOui
CostumeCostumes d'intérieur, époque médiéval
DécorL'int√©rieur d'un donjon
Niveau de langue√Čl√©mentaire
SynopsisUn seigneur fort jaloux entreprend de revêtir la tenue d'une servante pour surveiller son épouse. Mal lui en prit, il ne s'attendait pas à être l'enjeu des convoitises des petits seigneurs alentours.
Droits d'auteur pour les représentationsSACD
Prix du téchargement intégral5 Euros
Ce montant est demandé par l'auteur pour l'envoi de son texte intégral par le moyen de son choix. Il ne s'agit pas du prix de vente dans le commerce.
Le site ne perçoit rien sur cette somme qui doit être réglée directement à l'auteur. Le site dégage toute responsabilité en cas de litige entre l'auteur et la troupe.
Site de l'auteurhttp://ericgarandeau85.blogspot.fr/p/blog-page.html
Commentaire de l'auteurUne nouvelle com√©die divertissante pour toute la famille ! Un d√©cor qui vous plongeras au c¬úur du Moyen-√Ęge.
Langage fleuri et situations cocasses ne manqueront pas de vous faire rire !
et pour cause Dame Clothilde, jeune épouse du seigneur Godefroy, a bien du mal à rester sereine face à la jalousie excessive de son époux.
Publication sur le site10/08/2014
Le texteTélécharger le texte
Contacter l'auteurericgarandeau@orange.fr
L'autorisationDemander l'autorisation de jouer à l'auteur par courriel
ou
Demander l'autorisation en ligne sur le site de la SACD

 

Les textes du même genre (Com√©die d√©lirante)

Les textes sur le même thème (Adult√®re, Intrigue, Jalousie)

Les textes du même auteur (Eric GARANDEAU)