18h00 - Scène de crime
de
Pascal MARTIN

Les textes

Les auteurs

Les éditeurs à compte d'éditeur

Les sites d'auto édition (édition à compte d'auteur)

La publication

Les droits

Les réprésentations

Le reste du monde

A propos du site

Contact

 


Sous-TitreLa Brigade des Bancs
Publié dans le(s) recueil(s)La Brigade des Bancs

GenreSketch
PublicAdultes et adolescents
TroupeAdultes et/ou adolescents
ThèmesCrime, Enquête, Jardin public
Durée6 minutes
Distribution(s)5Fe    1H 4Fe    2H 3Fe    3H 2Fe    4H 1Fe    5H    
Explications
Distribution modulableOui
Distribution alternativeIl est souhaitable qu'il y ait des figurants
VersifiéNon
Jouable par des enfantsNon
Jouable par des adosOui
DécorUn banc de jardin public
Niveau de langueB1 - Seuil
Explications
SynopsisLa police enquête sur la mort suspecte d'un stagiaire retrouvé avec un parasol planté dans le dos. L'Agent de la Brigade des Bancs témoigne qu'il s'agit d'un tragique accident car le parasol a été emporté par le vent. C'est une manière de couvrir le véritable assassin qui a tué le stagiaire par jalousie car il couchait avec sa femme, qui en réalité a une liaison avec l'Agent de la Brigade des Bancs. Ce dernier et sa maîtresse cherchant à se débarrasser du mari.
Droits d'auteur pour les représentationsSACD
Site de l'auteurhttp://www.pascal-martin.net
Commentaire de l'auteurCe sketch fait partie du recueil La brigade des bancs qui regroupe 24 textes, un par heure de la journée, se déroulant sur un banc dans un jardin public.
Toutefois, les sketches sont indépendants les uns des autres.
Publication sur le site15/12/2018
Le texteTélécharger le texte
Contacter l'auteurpascal.m.martin@laposte.net
ou
Formulaire de contact de l'auteur
L'autorisationDemander l'autorisation à l'auteur
ou
Demande d'autorisation en ligne sur le site de la SACD pour les amateurs
ou
Demande d'autorisation en ligne sur le site de la SACD pour les professionnels

 

Les textes du même genre (Sketch)

Les textes sur le même thème (Crime, Enquête, Jardin public)

Les textes du même auteur (Pascal MARTIN)